A Nancy, les consommateurs sont aussi des commerçants à la Grande Epicerie

 

Depuis le 21 avril, Nancy compte un commerce de proximité de plus mais pas n’importe lequel. C’est donc à cette date qu’a été inauguré, rue Saint Nicolas, la Grande Epicerie Générale de Nancy. C’est bien une coopérative, qui a ouvert ses portes, puisque seuls les adhérents ont le droit de faire leurs courses dans ce local de 70 m2. 70 m2 pour 200 références seulement, même si la coopérative reconnait référencer une cinquantaine de produits supplémentaires chaque mois.Ce commerce alternatif a vu le jour Outre Atlantique, du côté de New-York il y a quelques années mais a déjà séduit, dans l’Hexagone, Paris et Lille. Avec Nancy, l’expérience attestera de la viabilité de ce mode de commerce alternatif sur des aires de population plus modestes.

Comme toute forme coopérative, la Grande Epicerie de Nancy impose à ses adhérents de consacrer un peu de temps, que ce soit pour la mise en rayon, l’encaissement ou toute autre tâche. Dans la mesure du possible, les produits sont choisis en fonction de leur origine locale (avec chaque adhérent pouvant donner sa voix). 20 % du prix du produit est reversé à la coopérative

La « Grande Épicerie Générale » de Nancy réunit 240 adhérents qui participent à un projet de supermarché coopératif. Le concept, né à New-York, repose sur deux idées : des produits achetés localement et du temps partagé pour développer ce commerce alternatif.

 

Les produits sont vendus aux seuls adhérents de l’association qui récupère 20% du prix de vente pour développer son projet. La coopérative devrait ainsi se transformer rapidement en société coopérative et ouvrir une surface plus importante (entre 400 et 900 m2). Jusque là, la Grande épicerie de Nancy a déjà séduit plus de 240 adhérents, qui devraient donc passer du statut de consommateurs-marchands à celui d’actionnaire.

Ce commerce alternatif vous apparait-il comme une solution d’avenir ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *