Amazon apprend vite le commerce physique avec Whole Foods

 

Avec 460 magasins aux Etats Unis, au Canada et au Royaume uni, l’enseigne bio Whole Foods est désormais sous le giron d’Amazon. Créée en 1978, l’enseigne a été rachetée par le leader de l’e-commerce pour la bagatelle de 13.7 milliards de dollars.

Mais fidèle à son image de trublion, Amazon a déjà fait savoir que des baisses de prix seront décidées dès les premières heures. Le géant du e-commerce a ainsi affiché son ambition dans un communiqué :

« Nous sommes déterminés à rendre abordable l’alimentation saine et bio. Tout le monde devrait être en mesure de consommer les produits Whole Foods et nous baisserons les prix sans remettre en cause l’engagement historique de Whole Foods pour les produits de qualité »

Même si l’ampleur de cette baisse n’a pas été officiellement définie, on s’attend à des baisses de prix importantes et au début des hostilités. Les acteurs de la Grande distribution d’Outre Atlantique n’ont pas tardé à voir leur cours chuter après ‘annonce d’Amazon. La baisse des prix devrait attirer plus de clients, et ainsi satisfaire à l’ambition d’Amazon. Dans tous les cas, les concurrents d’Amazon redoutent cette nouvelle guerre des prix qui s’annoncent, et tous les acteurs de la Grande Distribution aux Etats Unis, comme en France, vont suivre de près la politique commerciale de l’e-commerçant.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Melika dit :

    You have a great site ^_^

  1. septembre 26, 2017

    […] traditionnel. Le Pure Player du Web entend renforcer celles-ci et multiplie les initiatives dont le rachat de l’enseigne Whole Foods. C’est une autre voie que l’e-commerçant américain a décidé de suivre avec les grands […]

  2. novembre 23, 2017

    […] de 34 % soit 43.7 milliards de dollars. Sont incluses dans ces ventes, celles générées par l’enseigne Whole Foods, qu’Amazon a racheté il y a quelques […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *