Amazon et Google, les futurs concurrents des hypermarchés ?

Amazon

Depuis plusieurs mois déjà, Amazon et Google s’essaient, quasi-exclusivement Outre-Atlantique, à des expériences en ce qui concerne le commerce alimentaire. Ces expériences, qui concernent aussi aux Etats Unis et à Londres pour Amazon les produits frais, deviennent désormais des réalités dans l’Hexagone. Le rayon épicerie Amazon propose à ce jour plus de 47.000 références. Certes, le supermarché virtuel du e-commerçant de Seattle repose sur le succès des places de marché. Grâce à ces Marketplace, Amazon prend peu de risques mais met un pied dans le marché alimentaire.

Le commerce alimentaire en voie de digitalisation !

Les hypermarchés, en France comme partout ailleurs, se sont déjà engouffrés dans le développement du drive ou dans l’expérimentarisation des multiples formes de click&collect.  Aux Etats Unis, le marché des ventes alimentaires en ligne atteint déjà 10.9 milliards d’euros par an, et les analystes prévoient d’ici 2019, une croissance annuelle de plus de 10 %. Comme le vieux continent suivra le mouvement, on comprend aisément que les géants de la Toile comme les acteurs traditionnels de la Grande distribution veulent être les premiers à attirer les clients, et dans ces conditions Amazon a beau jeu de vouloir marquer son territoire.

Va-t-on va vers un commerce alimentaire en ligne ?

Amazon, comme les supermarchés et autres hypermarchés, redoutent néanmoins la mise en place de la livraison des produits frais. En effet, la gestion de ces produits nécessite déjà de couteux efforts en magasin, alors lorsqu’ils seront livrés directement chez le client, cela sera un tout autre problème. Toujours est-il que l’on connait les expérimentations d’Amazon (livraison des courses alimentaires dans la journée, expérience sur les produits frais avec Amazon Fresh,…), et que le géant du e-commerce aspire  à profiter de l’intérêt des consommateurs français pour ces nouveaux modes de consommation.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. novembre 27, 2015

    […] Même si Amazon ne fait pas encore trembler les géants de la Grande Distribution, le géant e-commerce cherche à se faire une place sur ce marché prometteur.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *