Après des clients, Intermarché court après des … livreurs

 

C’est en partenariat avec la start-up Shopopop, qu’Intermarché teste la livraison collaborative dans 9 magasins avant de déployer le concept en cas de succès à l’ensemble du réseau. C’est un pari audacieux, que tente les Mousquetaires dans cette problématique du dernier kilomètre. Le principe est simple. Le client commande sur le drive d’Intermarché avant de se rendre sur le site de la startup. Si l’un des 13.000 inscrits est disponible au créneau souhaité, il est en charge de la livraison.

Se faire livrer par ses voisins n’est pas une nouveauté et on sait que l’enjeu pour Intermarché sera de séduire le plus grand nombre possible de …livreurs. Si le projet devait être généralisé, le groupe a déjà envisagé de l’étendre à toutes ses enseignes. Autan dire que l’enjeu est important. Intermarché n’est certes pas le premier, mais il reste le seul à affirmer envisager la généralisation de cette livraison collaborative. (On se souvient de l’offre Merci Voisins de Carrefour, déployé actuellement sur 34 drives) . La rémunération sera au centre de cette expérimentation, d’autant plus que de nombreuses entreprises proposent désormais aux particuliers de livrer des colis ou des repas moyennant finances.

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *