Après ses magasins, Carrefour s’attaque à la Toile

Carrefour se redresse notamment en France sur son marché historique et les derniers résultats de ses hypermarchés et supermarchés confirment cette embellie. Ais aujourd’hui Carrefour entend bien aussi récupérer son retard dans le e-commerce et même s’imposer comme un mastodonte du multicanal.

Le e-commerce, nouveau terrain de jeu de Carrefour

 Qu’on ne s’y trompe pas, Carrefour est déjà bien présent en ligne avec de nombreux sites, et notamment son cyber hypermarché Ooshop. Mais, Hervé Parizot, le directeur e-commerce de Carrefour, mène une vaste campagne de réorganisation. A terme, tous les sites du distributeur français devraient être regroupés en une seule entité. Une seule enseigne pour mieux gérer sa présence digitale, l’ambition de Carrefour n’a rien de révolutionnaire, même si le groupe entend bien profiter de l’attrait du multicanal.

Avec cette enseigne unique, Carrefour entend bien améliorer la gestion des données des 14 millions de carte de fidélité. Quand Big Data et e-commerce se retrouvent, Carrefour se dit prêt à relever le défi. Petite entorse à cette ambition affichée, Carrefour se refuse d’abandonner la livraison à domicile, et entend même la déployer sur d’autres agglomérations.

Baisse des couts et diversification, un appétit d’ogre pour Carrefour

 Bien évidemment, cette restructuration vise aussi à réorganiser les plateformes logistiques et à réduire les coûts pour rester compétitif et rentable. Cependant, Carrefour cherchait aussi, depuis plusieurs mois, à renforcer son offre non alimentaire. Un accord commercial avec Pixmania marquait déjà cette ambition et en annonçant racheter le site de Rue du Commerce, Carrefour confirme une rumeur, qui couvait depuis plusieurs semaines. Non seulement, ce rachat va aider le distributeur à se renforcer sur ce secteur de pointe, mais Carrefour entend bien aussi tirer profit de la maitrise (voire de l’expertise) de Rue du commerce pour la gestion des MarketPlace, comme quoi il faut s’attendre dans les années à venir à voir Carrefour se déployer avec voracité sur la Toile.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

    • Commerce-et-Grande-Distri dit :

      Bonjour,

      Vous avez raison oui même si l’ambition de Carrefour a déjà été commentée sur l’ancien blog en novembre 2014, mais il est vrai que le projet était moins avancé

  1. septembre 8, 2015

    […] Carrefour entend confirmer les bons chiffes de ces derniers mois, et s'attaque désormais à une refonte de son positionnement de e-commerçant.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *