Auchan dévisse sur le premier semestre mais sait pourquoi

 

Les résultats du groupe nordiste de Grande Distribution, Auchan, pour le premier semestre 2017 ne sont pas bons. Le chiffre d’affaires recule (-2 %) , les marges dégringolent (-31 %) , alors que le distributeur s’est engagé dans un vaste plan de transformation. Le président, Wilhelm Hubner, sans faire de langue de bois, l’avoue sans détour :

« Les résultats ne sont pas au niveau de nos attentes »,

 

Cela n’empêche pas Auchan de souligner la bonne santé de sa structure financière. Comme le souligne le magazine Linéaire, la dette du groupe représente 31 % de ses capitaux propres, ce qui est mieux que Casino (42 %) ou Carrefour (68 %).

La branche Retail d’Auchan, hors Immochan et Oney, affiche un CA en hausse de 2.1 % à 25.9 milliards d’euros mais un résultat en baisse (Ebitda de 802 millions d’euros, -1.5 %). Le recul est encore plus important en France (-30.7 %) avec un Ebitda valorisé à 70 millions d’euros soit ….0.8 % du CA ;

 

Transformation ou optimisation, le délicat choix d’Auchan

 

On connait la politique de transformation engagée par Auchan, visant à repenser les hypermarchés d’une part et à passer tous les commerces de proximité sous la marque unique d’Auchan. En se concentrant sur ses deux gros dossiers, Auchan en a oublié que la promotion et le marketing nécessitaient des efforts au quotidien pour assurer l’évolution du groupe.

Il faut souligner, que l’Asie, qui ne représente que 30 % du CA, compte pour 62 % de l’Ebitda. La Chine apparait être le nouvel Eldorado d’Auchan

 

Le patron d’Auchan confirme la place privilégiée de la Chine.

 

« La Chine est le marché le plus emblématique du retail d’aujourd’hui. Nous y confirmons, année après année, notre rang d’acteur majeur du commerce phygital. »

Résultats d'Auchan au premier semestre 2017

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *