Comment Auchan veut se relancer sur ….la Toile ?

Auchan souffre depuis plusieurs années sur le marché français. Le spécialiste des hypermarchés XXL multiplie les tests pour s’en sortir, et la voie digitale semble prometteuse pour les années à venir. Ce sera sous la patte d’Alexandre Mulliez, le petit-fils de Gérard. Ayant rejoint Auchan Direct en 2014, il est fier d’évoquer l’inauguration du nouvel entrepôt de 22.000 m2 en région parisienne.

« C’est le premier entrepôt alimentaire 100 % automatisé en France, s’exclame le jeune homme, qui exerce la fonction de directeur marketing. Auchan n’a pas l’habitude des projets de haute technologie, j’en suis très fier ! »

C’est que le trentenaire de la famille a cassé les codes, préférant recruter à l’extérieur plutôt que de recourir à la promotion interne. Prochainement, le commerce en ligne disposera du même nombre de références qu’un gros hypermarché alors que les délais de livraison font également partie des objectifs du groupe. La livraison en 1 heure pour contrer Amazon et consorts est même envisageable mais pas avant 2017.

150.000 clients pour 120 millions d’euros, c’est ce que représente aujourd’hui Auchan Direct. Autant dire, qu’il n’y a pas de quoi inquiéter les géants de l’e-commerce. Sauf que le ton est donné, Auchan Direct est ambitieux et veut être le numéro un de l’ecommerce alimentaire en France à l’horizon 2020-2021.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *