Bras de fer entre l’Etat et la Grande Distribution

En votant une hausse de la TASCOM de 50 %, l’Assemblée nationale a mis le feu aux poudres, semblant réveiller une guerre récurrente entre les géants de la Grande Distribution et l’Etat.

Une hausse de la TASCOM justifiée ou scandaleuse

Mardi 02 décembre, l’Assemblée National a donc adopté un texte autorisant la hausse de 50 % de la TASCOM (Taxe sur les surfaces commerciales). Cette taxe concerne les établissements de plus de 2.500 m2. (Principalement les hypermarchés). En ces temps où l’Etat cherche à récupérer de l’argent de tous les côtés, les 200 millions espérés de cette mesure ne sont pas à négliger.

Aujourd’hui, la TASCOM est de 34.12 €/m2 et par an et elle coûterait ainsi 100 millions d’euros à Leclerc (présent uniquement sur ce segment des très grandes surfaces commerciales) , 70 à Carrefour et 30 à Casino

Qui dit une entrée supplémentaire de 200 millions dit bien que ces acteurs vont devoir mettre la main au porte-monnaie et la Fédération du Commerce et de la Distribution (F.C.D.) s’est indignée de cette mesure.

Une augmentation pour compenser les bénéfices du C.I.C.E.

Il est reproché, depuis plusieurs semaines voire plusieurs mois, à la Grande Distribution d’être un des plus grands bénéficiaires du C.I.C.E (le second derrière la Poste), alors qu’elle n’est pas confrontée à la concurrence internationale. Cette hausse exceptionnelle serait donc une « compensation, que dénonce la F.C.D.

A termes, cette mesure pourrait selon la F.C.D. menacer 8.000 emplois et même 35.000 si on prend en compte toutes les mesures annoncées. La F.C.D. se plait alors à rappeler qu’une étude estime à 14.000 nouveaux emplois, la création nette d’emplois due au C.I.C.E.

Le bras de fer a commencé, et pour montrer sa détermination, la F.C.D. a déjà annoncé le gel de la mise en place d’un accord visant à l’instauration de contrat génération mais aussi la suppression de toutes les négociations sociales en cours, comme quoi l’année 2015 ne va pas démarrer sous les meilleures auspices.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *