Carrefour, le premier à être assigné en justice pour pratiques commerciales abusives ?

En 2015, le gouvernement avait prévenu (mais il le fait chaque année). Il voulait des négociations commerciales entre la Grande Distribution et les industriels irréprochables. Et comme chaque année, les faits ont démontré que les pressions en tout genre continuent à exister. Sauf que cette année, les menaces trouvent une concrétisation.

Ainsi, Carrefour est trainé devant le tribunal de commerce de Paris par le Ministère de l’économie pour « pratiques commerciales abusives ».  Le Ministère a d’ores et déjà fait savoir, que Carrefour ne serait pas le seul à être poursuivi. Une consolation pour le géant de la grande distribution ? Pas vraiment.

Carrefour

Dans le communiqué du ministère, on apprend (sans surprises) les raisons de cette assignation puisque Carrefour est soupçonné d’avoir exigé de ses fournisseurs, sans aucune contrepartie, une remise complémentaire de distribution d’un montant significatif (…) en préalable à l’ouverture des négociations commerciales annuelles».

L’annonce de cette assignation avec la menace de celles qui vont arriver est rendue public pour éviter que de tels agissements condamnables ne se reproduisent pour ces négociations 2017.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *