Carrefour, un T1 2011 qui pose question ?

En présentant ses résultats du 1er trimestre 2011, le premier distributeur français s’est targué d’une hausse de 3.9 % de son chiffre d’affaires, encore tiré par les marchés émergents (+12.2 %), à tel point que le Brésil est devenu le second contributeur au C.A. du groupe. Même si le marché européen régresse de 4.7 %, la France tire son épingle du jeu en progressant de +1.8 %.Néanmoins, Lars OLOFSSON, directeur général de CARREFOUR, a insisté sur les signes encourageants, et sur le début de l’industrialisation du concept CARREFOUR PLANET- les 6 magasins déjà au concept ont vu leurs ventes progresser de 6.2 % – , qui devrait concerner 98 points de vente à la fin de cette année, et 241 pour la mi – 2013. Résultat mitigé donc pour le groupe français en ce qui concerne les chiffres. Néanmoins, ce premier trimestre aura aussi été l’opposition radicale des salariés contre les hausses salariales pour l’année 2011, mais aussi la contestation de certains actionnaires, contestant la vente des branches discount et immobilière. L’opposition, à cette recherche de dividendes immédiats, se trouve aussi confortée par l’analyse de certains experts économiques. D’autant plus, qu’une autre enquête souligne la flambée des prix dans les supermarchés et hypermarchés du groupe pour le mois de mars. Cette inflation serait-elle motivée par la répercussion des négociations commerciales, closes fin février ? L’avenir le dira, mais déjà qu’il est difficile, pour le groupe, de concilier le déploiement de ses « planètes » avec une image prix agressive…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *