Casino laisse s’échapper son CA et ses…rêves

2016 restera une année particulière pour le groupe stéphanois de la distribution. En effet, Casino, comme le souligne le magazine Linéaires, aura cédé près du ¼ de son activité. C’est au tour des activités non alimentaires au Brésil d’être cédées, alors qu’en début d’année, le distributeur se séparait de ses filiales asiatiques (9 % de son CA et 19 % de son ROC en 2015)

Casino

C’est donc sa branche brésilienne, que Casino cherche à vendre depuis fin novembre. Cela démontre la mort (officieuse) pour le moment de Cnova, la branche digitale de Casino. Désormais, Cnova se limite à l’activité de Cdiscount en France et le rêve de devenir un géant du e-commerce mondial s’évapore pour le distributeur stéphanois.

Les chiffres 2016 du groupe de distribution seront examinés à la loupe, n’en doutons pas.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *