Les centres commerciaux, des géants en quête d’identité

 

Le centre commercial, un investissement rentable

Même si le débat fait rage en ce qui concerne le taux de vacances dans ces centres commerciaux (le taux de surfaces commerciales inoccupées), les géants de l’immobilier commercial se sont déchainés en cette année 2014. Les investissements dans le secteur devraient même marquer un nouveau record en 2014 avec une somme estimée à 5 milliards d’euros selon BNP Paribas et même 5.5 milliards d’euros selon The Retail Consulting Group (RCG). Dans ces sommes, relativisons car il faut y inclure les nombreux transferts de propriété d’un géant à l’autre mais aussi, il faut le souligner, de nouveaux projets titanesques.

Pour comprendre cette frénésie, il suffit de prendre connaissance des propos de Maurice Bansay, président d’Apsys, promoteur de ces centres, qui estiment la rentabilité de ces centres à « 5.75 % à 6 % en centre-ville (…) et environ 7 % pour les parcs commerciaux »

Un développement encore possible

L’I.N.S.E.E. estime à 130 millions de m2 la surface commerciale en France, surface qui affiche une progression de l’ordre de 3.5 % par an depuis 15 ans (alors que la consommation peine à progresser de 2 % chaque année). On comprend donc les inquiétudes de certains, qui soulignent la désaffection de ces centres, qui commencent à s’amorcer.

Toujours chez Advancy, on estime même que dans les trois ans qui viennent, la « suroffre de magasins de l’ordre de 30 % » (Laurence-Anne Parent, directrice associée d’Advancy). La croissance ne sera donc pas infinie, car outre la multiplication des centres commerciaux, ces derniers doivent aussi faire face à un nouveau concurrent bien plus féroce et ambitieux : le e-commerce. De là à supposer, que ces nouveaux ex-temple de la consommation vont devoir se réinventer, il n’y qu’un pas…

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. de Gardelle dit :

    A mettre en parallèle avec le Taux de vacances dans les centres commerciaux (si cette donnée est disponible !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *