La chaleur recherchée par les hypermarchés et les supermarchés

Le mois de juin a été marqué notamment par des périodes caniculaires, alors que certains analystes prédisent une multiplication de ces épisodes au fil du temps. Nous devrons tous nous y adapter et la Grande Distribution n’échappe pas à la règle. Une étude Iri souligne, que le dernier épisode de canicule (du 12 au 28 juin) a généré un chiffre additionnel de 90 millions d’euros pour les hypermarchés et les supermarchés. 

Coup de chaud sur le rayon des hypermarchés

La canicule a donc permis aux hypermarchés et supermarchés de booster leur résultat, d’autant plus que la tendance n’était pas follement optimiste jusque-là. Cet épisode caniculaire a été d’autant plus bénéfique, que la même période en 2016 se caractérisait plutôt par une météo maussade.

Les ventes de spécialités glacées individuelles ont presque doublé sur la période (+ 82 %) avec une hausse du CA de 15.3 millions d’euros, alors que le rayon des eaux et des bières s’est également envolé. Par contre, les plats cuisinés, les pizzas notamment, ont vu les ventes s’effondrer.

La canicule et ses effets sur la consommation

La canicule et ses effets sur la consommation

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *