Coca-Cola se paie Monster Energy

On savait la volonté de Coca-Cola de diversifier ses activités. Car le marché des sodas, aussi fructueux soit-il, commence à marquer des signes d’essoufflement. La frime d’Atlanta, qui possède aussi Sprite et Fanta, a ainsi vu ses ventes stagner au 2nd trimestre de 2014 en Amérique du Nord.Les boissons énergisantes, les sodas de demain ?

Coca-Cola n’est pas resté insensible au charme des boissons énergisantes, qui bondissent depuis la fin des années 1990. Malgré toutes les polémiques, Coca-Cola possédait déjà sa propre marque, Burn, mais lorgnait depuis longtemps sur une marque prestigieuse en la matière : Monster Energy.

A base de caféine et de taurine, Monster Energy reste un concurrent de poids face au leader : Red Bull. Des ventes en hausse de 45 % entre 2006 et 2011 pour un chiffre d’affaires de 2.58 milliards de dollars et 338 millions de dollars de résultat net.

Coca-Cola libère la bête

Plaisant fortement aux jeunes, notamment avec son slogan agressif Unleash The Beast (Libérez la bête), la marque avait tout pour séduire le géant américain du cola. Ce dernier déboursera quand même 2.15 milliards de dollars soit environ 1.6 milliard d’euro pour n’acquérir que 16.7 % du capital de la société fondée en 1997.

Après les machines à sodas, les jus d’orange et les eaux en bouteilles, Coca-Cola lorgne donc vers les boissons les plus populaires du moment. Mais n’est-ce pas un pari risqué, à l’heure où les spécialistes sont de plus en plus nombreux à s’interroger sur les effets à long terme de la taurine notamment ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *