La Colombie, le nouvel Eldorado pour Casino

La  Colombie redore son image, et la lutte, entreprise depuis des année, contre les trafics en tout genre et les enlèvements commencent à porter ses fruits. Avec un PIB annuel de l’ordre de 5.1 %, la pays attire à nouveau les investisseurs étrangers, au premier rang duquel on remarque les distributeurs français. Si Carrefour conforte sa 2nde place sur ce marché, c’est Casino, qui domine la place, en ayant, dès 1999, acquis 25 % de la société EXITO, – aujourd’hui le groupe détient 60 % de la société colombienne -.

Avec 45 millions d’habitants, la croissance du pays a permis à EXITO – « succès » en espagnol – de développer son enseigne haut de gamme, CARULLA, qui s’inspire du concept initié par Monoprix, et qui représente déjà 17 % du C.A. (pour 21 % des bénéfices). D’un autre côté, le taux de chômage élevé (11.8 %) et une pauvreté encore omniprésente – la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté – a permis le développement de la branche discount du groupe : SURTIMAX. C’est néanmoins l’enseigne  EXITO qui reste le plus présent avec ses 163 magasins.

Dans un pays en développement, avec une main d’œuvre très bon marché – proche du coût chinois. Les  frais de personnel pour un supermarché avoisine les 5 % contre 11 % en France -, la distribution a de beaux jours devant elle en Colombie, et les deux acteurs français comptent bien s’y livrer à une bataille impitoyable.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *