Comment le multicanal a séduit la FNAC ?

Ces dernières semaines, si la FNAC a annoncé l’ouverture de 3 magasins au Portugal mais aussi de deux nouveaux magasins sous franchise en France, l’enseigne poursuit sa reconquête du marché. Deux magasins Culture et Loisirs vont  même passer sous enseigne de l’agitateur culturel.

La filiale culture d’Intermarché

Culture et Loisirs reste depuis 2008 les points de vente consacrés à a culture du groupe Intermarché. Le succès est mitigé puisqu’une quinzaine de points de vente seulement ont été implantés dans les galeries marchandes de ces temples de la consommation des Mousquetaires.  15 points de vente, auxquels il faudra donc prochainement retirer les deux prochains magasins de la FNAC. L’opération commencera à Belleville-Sur-Saône dans le Rhône (23 octobre) puis à Crest dans la Drôme (06 novembre).

Un nouveau relais de croissance pour la FNAC

Seul l’avenir pourra nous dire si l’ensemble des points de vente sont appelés à changer d’enseigne, mais aucune des deux parties ne s’y opposent à priori.  Les points de vente imposent à la FNAC de poursuivre leur retour sur le marché de la proximité, puisque la taille moyenne de ces points de vente se situe entre 300 et 800 m2

Les pessimistes pourront souligner l’échec des tentatives avortées de l’union de la Grande Distribution et d’un diffuseur culturel. Mais l’enjeu semble différent, car cette stratégie de la FNAC s’inscrit bien dans une stratégie multicanal.

Comment réussir son développement sur la Toile et lutter contre Amazon ? Et si la réponse passait par cette proximité retrouvée avec le client, qui si il ne cherche plus le vendeur conseiller, cherche toujours à aller plus vite (ici plus de temps de livraison, puisque les produits attendent les clients quelques minutes seulement après le passage sur la Toile) et pour « moins cher » (Oublié les frais de livraison même si les coûts logistique devront bien, à un moment ou à un autre, être supportés par …Je vous laisse deviner).

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. août 29, 2015

    […] Click & Collect mais aussi de faire émerger une nouvelle dynamique sur le terrain, comme avec l’implantation de points de retrait, chez Intermarché […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *