Les consommateurs prennent le pouvoir ! Enfin, presque ….

 

On se souvient de l’apparition (très médiatisée) de « C’est qui le patron ». Au départ, la marque expliquait distribuer un lait, en respectant le cahier des charges défini par les Internautes eux-mêmes. Une « réinvention moderne » du circuit court, qui a séduit les consommateurs. La marque, qui commercialise 35 millions de litres de lait par an, a surfé sur ce succès et a ainsi suscité la convoitise des distributeurs.Intermarché, décidément le distributeur est sur le devant de toutes les scènes actuellement, propose désormais sa propre marque citoyenne de lait au nom évocateur : « Les éleveurs vous disent merci« . Intermarché a beau jeu de souligner que sa marque est celle qui rémunère le mieux (0.44 € le litre) les éleveurs (0.41 € pour C’est qui le patron). Et parce qu’Intermarché a bien compris la volonté de transparence des consommateurs, il ne cache rien : La brique vendue à 0.88 € se décompose en 50 % pour les agriculteurs (0.44 €), 22.52 % à la laiterie et le reste à la distribution (21.98 %). La TVA (5.5 %) n’est pas oubliée.

Monoprix veut profiter du succès de C’est qui le patron

 

De son côté, Monoprix a décidé de reprendre le cahier des charges de C’est qui le patron. Logiquement, le logo de la marque s’affiche sur la brique de lait équitable du distributeur. C’est une autre approche, par rapport à Intermarché, mais quand même les objectifs sont les mêmes. Et le fondateur de C’est qui le patron, Nicolas Chabanne, se félicite de cette nouvelle forme de distribution. « Le développement des marques distributeurs est l’acte 2 de notre démarche« .

Monoprix a fait un autre choix pour lancer son lait équitable. La gamme de lait UHT à marque propre de l’enseigne est désormais produite selon le cahier des charges de C’est qui le patron, dont le logo s’affiche sur les briques. Pourtant, la brique de lait Monoprix est vendue 0.88 €, donc rien d’anormal par rapport à Intermarché. En revanche, la même brique (produite selon le même cahier des charges) est proposée à 0.99 € par C’est Qui le Patron. Le consommateur a de quoi s’y perdre.

Tout cela devrait se tendre un peu plus, puisque d’autres distributeurs sont intéressés par la démarche, de quoi rendre la compréhension de ce marché durable et responsable encore un peu plus compliqué.

Et vous, C’est qui le patron ou Les éleveurs vous remercient ? Quelle marque de lait a su vous séduire ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *