Darty affiche une belle santé et est promis à un avenir radieux

Les résultats de Darty pour le premier trimestre de l’exercice comptable 2015-2016 sont bons, voire même très bons. Certes, il faut quand même expliquer les ambitions de l’enseigne mais aussi (et surtout) les actions déjà lancées à ce jour. Retour donc sur ce 1er trimestre (mai, juin et juillet) pour l’enseigne du Contrat de Confiance.

Darty en France retrouve un sourire durable

En France, marché où Darty réalise encore 80 % de son activité, les ventes progressent de 2.4 %. Même à surface comparable, l’activité progresse encore de +1.1 %. C’est plutôt de bon augure, d’autant plus que les tendances déjà ressenties pour les mois à venir, sont plus que positives. Au niveau groupe, si l’activité recule de 0.3 % à surface comparable, elle progresse également de 2 % au niveau global.

C sont donc des bonnes nouvelles pour l’enseigne, créatrice du Contrat de Confiance. Cependant, ces chiffres sont quelque peu faussés, puisque ceux de sa filiale, Mistergooddeal, n’y sont pas intégrés.

Mistergooddeal commence à se relancer

Acquis en avril 2014, le Pure Player Mistergooddeal continue de plomber les résultats de Darty. Mais le bout du tunnel est proche. Depuis le rachat de cet acteur, qui était, faut-il le rappeler, en très mauvaise forme, Darty l’a recentré principalement sur le gros électroménager et sur le blanc,  mais a aussi fait un grand ménage, en se débarrassant des marchés déficitaires. Les premiers résultats se fait sentir, puisque le site a renoué, pour la première fois, pour le seul mois d’aout 2015, avec la profitabilité. Pourtant lors du dernier exercice (2014-2015, clos au 30 avril dernier), Mistergooddeal affichait des pertes de 7.7 millions d’euros pour un C.A. de 77 millions d’euros.

Tout est donc appelé à se redresser, et en soi cela conforte l’optimisme affiché de Darty.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *