Le drive en France continue sa percée

L’Institut de sondages Nielsen a dévoilé sa dernière étude sur la Grande distribution en général et sur le drive en particulier. Sur les 4 premiers mois de l’année 2017, le drive a progressé de 8.6 %, alors que tous circuits confondus, l’évolution générale n’est que de 0.7 %. On voit bien le succès du drive, qui continue de recruter de nouveaux clients.

Sur une année, c’est presque un foyer sur 4, et plus précisément 24.3 %, qui a effectué au moins un achat sur ce nouveau canal de distribution, qui est donc devenu familier dans le paysage de la distribution. Le panier moyen des produits alimentaires s’élève à 68 euros, alors qu’il se cantonne à 43 € en hypermarché.

Aujourd’hui, le drive représente 5.2 % de part de marché, ce qui est loin d’être anodin et la marge de progression existe encore. En effet, si les hypermarchés sont à 82 % équipés en drive, les « petits » supermarchés de moins de 1200 m2 ne sont que 12 % à être dotés, ce qui donne la tendance des investissements à venir pour les prochaines années.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *