E-commerce, année 2015 mémorable et de belles perspectives pour 2016

2015 apparait, une fois de plus, comme une année de croissance pour le e-commerce avec un chiffre d’affaires de 64.9  milliards d’euros si l’on en croit les chiffres dévoilés par la FEVAD. Et cette hausse devrait se poursuivre encore pour la nouvelle année, puisque la FEVAD table sur un CA de 70 milliards pour 2016.

Si le commerce traditionnel a souffert des attentats terroristes, il n’en est pas de même pour le e-commerce, qui en 2015 peut s’enorgueillir d’une croissance de 14.3 %, alors que le CA avait déjà progressé de 11 % en 2014. Dans le détail, on remarque que les 9 premiers mois de l’année ont connu une augmentation plus forte encore, et que les fêtes de fin d’année ont elles-aussi gagné 12 %. Ainsi entre novembre et décembre, le e-commerce a généré pour 13 milliards de chiffres d’affaires.

Le e-commerce en fête et plein d’espoir

E-commerce

E-commerce en France

Si les e-commerçants peuvent se féliciter de ces ventes digitales qui explosent, ils peuvent aussi se rassurer en constatant que tous les indicateurs sont au vert et devraient le rester dans les mois à venir :

  • 835 millions de transaction soit 14 % de plus qu’en 2014
  • Une hausse de la fréquence d’achat, comme quoi les efforts pour fidéliser les e-consommateurs semblent payant. (En moyenne, un e-consommateur a dépensé 1780 euros sur Internet l’année passée).

Si un point devait interroger les e-commerçants, ce serait le panier moyen, qui continue de chuter en 2015 de 4.5 % pour s’établir à 78 euros (Doit-on rappeler, que désormais les achats courants, et donc peu valorisés, sont sur la Toile, alors qu’il y a quelques années, seuls les produits technologiques pouvaient se négocier sur Internet).

 Si le e-commerce est représenté par 182.000 sites marchands (soit 25.000 de plus par rapport à 2014), moins de 1 % de ces sites réalise 61 % du chiffre d’affaires (et 5 % des sites réalisent 85 % du CA de la Toile). C’est dire les disparités existantes entre tous les e-commerces. Enfin, en ce qui concerne les canaux de distribution, les Marketplace continuent d’attirer les consommateurs. Avec 3 milliards d’euros de CA en 2015, ces Marketplace représentent déjà 9 % du e-commerce total, avec le secret espoir de dépasser la barre des 10 % dans les mois ou années à venir. Le m-commerce (ventes depuis les équipements mobiles) bondit lui-aussi de 39 % pour atteindre 6 milliards d’euros.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *