E-commerce : La livraison dépassée par les casiers de retrait !

L’e-commerce avait déjà laissé entrevoir de réelles perspectives pour le développement des casiers de retrait, puis l’avènement du multicanal et de l’omni canal a rendu ces derniers comme un nouvel eldorado de la relation client.  Ces points retraits viennent compléter l’offre déjà existante avec les points relais, et il faut souligner, que les marques ne manquent pas d’imagination en la matière.

InPost, une entreprise polonaise compte déjà près de 500 Abricolis répartis sur tout le territoire, et le directeur France de l’enseigne s’est monté confiant en évoquant au journal du Net : « Nous en avons d’abord installé chez Casino, puis avons signé avec Total, Monoprix, Norauto, Dekra, quelques Carrefour et quelques Auchan. Nous venons aussi de conclure un très gros deal avec E.Leclerc pour déployer près de 600 machines en quelques mois. »

La concurrence commence à faire bouger les lignes

InPost, outre ses nombreux points de distribution, multiplie aussi les partenariats avec les plus grands transporteurs, le dernier en date (juin 2016) : Mondial Relay. Un autre grand acteur dans ce domaine n’est autre que celui de la Poste : Pickup. Du côté de la Poste comme pour les concurrents, il faut aussi réussir à séduire les enseignes, à la recherche de solutions pour leurs clients. De nouveaux noms apparaissent ces derniers mois à côté de ces deux leaders du marché.

Il faut dire que le marché apparait tellement énorme, que personne ne veut louper le coche. Il reste alors à trouver le business model le plus approprié. Car si ces retraits partout tout le temps enchantent les consommateurs, ils sont aussi une véritable aubaine pour les e-commerçants qui peuvent ainsi se vanter d’une distribution à J+1. Reste à savoir, qui va devoir supporter les coûts logistiques bien plus importants ?

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *