E-Commerce et PGC, la Grande Distribution contrainte de réagir !

Le e-commerce n’est plus réservé aux produits technologiques mais est ouvert, de plus en plus, aux produits de grande consommation (PGC). Sur un an, ces PGC ont généré sur la toile un chiffre d’affaires de 48 milliards de dollars et surtout une croissance de + 15 %.

C’est l’étude du célèbre panéliste Kantar Worldpanel, « Futur du E-Commerce en PGC-FLS », qui lève le voile sur ce phénomène qui n’arrête pas de prendre de l’ampleur. C’est les perspectives qui suscitent tant de convoitises. La croissance du e-commerce global au niveau mondial n’est que de + 1.6 %, alors +15 % constituent bien une performance remarquable. Mais les e-commerçants savent aussi, que les ventes digitales ne représentent que 4.4 % des ventes annuelles mondiales de PGC. Autant dire que la marge de manœuvre est immense et presque infinie

Des promesses alléchantes pour le e-commerce et les PGC

 En France, la croissance performe à + 20 % (alors que le e-commerce en France progresse de +15 %). Si les pures players, comme Amazon et Cdiscount notamment, ont été les pionniers en la matière, il faut souligner que les acteurs traditionnels (les hypermarchés, supermarchés et autres commerces de proximité) se sont depuis lancé dans la course. Partout dans le monde, et en France aussi, les études soulignent que les ventes de PGC vont continuer à se développer, jusqu’à 11 % de Pdm d’ici à 2025 soit un CA de 11 milliards de dollars.

C’est cette promesse d’un développement rapide qui oblige les distributeurs traditionnels de ne pas manquer le coche, car qui dit progression du CA sur le Web implique une baisse des ventes générées dans les points de vente. L’étude du panéliste démontre enfin de très grandes disparités en fonction du pays.

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. octobre 13, 2016

    […] Les ventes de PGC sur le Web progressent et sont appelées à encore se développer obligeant supermarchés et hypermarchés à réagir.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *