En mars, les parts de marché restent stables ou presques

En mars, les Français ont moins dépensé, puisque la consommation de produits de grande consommation (PGC) et de produits frais en libre-service a reculé de 0.3 %, une première depuis la fin 2014 en ce qui concerne le circuit généraliste de la grande distribution. L’optimisme de la fin 2015 n’est plus de mise et ce premier trimestre 2016 se termine par un moral en berne, puisque 66 % de consommateurs rechignent à dépenser.

L’étude de Kantar pour les parts de marché de la grande distribution pour la période s’étalant entre le 22 février 2016 et le 20 mars, reflète cette morosité ambiante. On notera cependant la bonne tenue (encore et toujours) du circuit digital, puisqu’avec une croissance de 0.5 point de PDM, ce circuit Internet affiche un beau 5.6 %. La proximité aussi fait mieux que résister en gagnant 0.2 point.

 Les enseignes consolident leurs positions

Dans le détail, et sans surprise, Leclerc conforte sa croissance et sa position en gagnant encore 0.7 point pour afficher une part de marché de 20.3 %. Une progression à imputer principalement à la hausse de la fidélisation, puisque le nombre de clients reste stable.

La déferlante publicitaire de LIDL continue de porter ses fruits avec une part de marché en hausse de 0.4 point à 5.4 % ; La période est marquée par la confirmation du redressement de Géant (+0.2 point à 2.7 % de PDM) et de Leader Price (+0.1 point à 2.6 %).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *