French Days, une promotion appelée à devenir annuelle ? Un pari fou

Lorsque le calendrier commercial n’est pas assez dense pour dynamiser l’activité des distributeurs, alors ces derniers n’ont qu’à inventer de nouvelles célébrations commerciales. On connait, en la matière, l’importation du Halloween américain et du Black Friday plus récemment.C’est ce qu’a annoncé Mme MESNY Nathalie, PDG de Rue du Commerce, à LSA avec les French Days, une grande opération commerciale en ligne entre le 27 avril et le 1er mai. Rue du Commerce n’avance pas seul puisqu’il s’est associé à Auchan, Beaumanoir, Boulanger, Cdiscount, Fnac Darty, Kiabi, La Redoute, Sarenza et Showroomprivé.

Parlera-t-on de ces French Days comme on pense au Black Friday dans quelques années, rien n’est moins sûr. Et pour rappeler que l’initiative est française, le logo retenu est un coq. Mme Mesny ne ferme pas la porte à de nouveaux commerçants pour cette 1ère édition d’une opération commerciale made in France.

En fonction du succès de cette édition, les French Days sont appelés à devenir annuels, et Rue du Commerce changera peut-être son fusil d’épaule, car en 2018, le groupe Carrefour, dont dépend Rue du Commerce, ne relayera pas l’opération. (Les autres distributeurs, disposant de points de vente physiques, oseront-ils franchir le pas dès cette année ?) .

En choisissant ces dates, c’est clairement le changement de saison qui est ciblé avec des consommateurs plus propices à se laisser tenter.

 On se donne donc rendez-vous le 02 mai pour analyser la réussite (ou non) de ces French Days. D’après vous, une opération commerciale ainsi créé de toutes pièces peut-elle perdurer dans le temps ?

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. avril 27, 2018

    […] on vous parlait en début de semaine des French Days, une opération commerciale lancée par Rue du Commerce, la filiale e-commerce de […]

  2. mai 16, 2018

    […] la première édition des French Days, il est temps de tirer un premier bilan de ce Black Friday à la Française. Plus de 200 sites se sont joints au mouvement, ce qui permet au 6 e-commerçants, à la commande, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *