Grande Distribution et petites entreprises, un mariage heureux !

 

C’est une étude, qui tord le cou aux idées reçues. Réalisé par l’Institut Nielsen, un baromètre a été présenté lors d’une conférence menée par la Fédération des entreprises et entrepreneurs de France (Feef) et la Fédération du commerce et de la distribution (FCD). Les résultats sont sans appel et soulignent l’importance prise par les PME, TPE et autres ETI (Etablissements de tailles intermédiaires).

Ainsi, ces petites entreprises ne représentent que 58 % des produits et 25 % des références en magasin, mais elles sont responsables pour 66 % de la croissance de la vente des produits de grande consommation en grande distribution entre janvier et septembre 2016. Si on entre dans le détail de la répartition, on soulignera les 29 % pour les PME, 27 % pour les ETI et 10 % quand même pour les TPE.

Souvent (75 % des cas) en milieu ou haut de gamme, ces produits contribuent plus que les marques nationales ou internationales, qui restent au cœur de la guerre des prix entre hypermarchés. Attention toutefois dans le constat de ce rapport d force, car 75 % des ventes en valeur des MDD sont à rattacher à ces petites entreprises, qui dépendent ainsi en partie des géants de la distribution, qui semblent ne pas être gênés par cette situation.

Parce qu’elles sont souvent à l’origine d’innovations, ces petites entreprises séduisent ainsi les géants de la distribution, qui cherchent toujours des solutions pour se faire plus attrayants et séduisants.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *