Guerre déclarée pour le contrôle de Monoprix

Décidément, Monoprix aura été à l’origine de nombreux rebondissements entre Casino et le groupe Galeries Lafayettes. On se souvient que Casino avait reproché à Philippe Houzé, président du directoire des Galeries Lafayette et PDG de Monoprix, d’avoir procéder à des hausses de prix massives pour gonfler (artificiellement) le chiffre d’affaires du groupe. Et, c’est donc au tour de Mr Houzé de contre attaquer, en expliquant, que ces hausses de prix laissent l’enseigne Monoprix moins cher de 4 % que les supermarchés Casino ou encore Franprix. Le PDG de Monoprix renchérit, en soulignant que Casino et bien à l’origine de ces hausses de prix, qui depuis la mi 2011, ne pouvaient pas être ignorées du distributeur stéphanois.

Casino a déjà répondu, targuant que Franprix et ses supermarchés étaient bien moins cher que Monoprix. A ce petit jeu, il va être difficile de les départager, et pourtant la gestion conjointe a marqué une fois de plus ses limites.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *