Les hypermarchés se transforment et la mue est profonde

 

Tous les changements ne sont pas spectaculaires mais s’inscrivent désormais dans une démarche pour ne pas se faire distancer. En clair, les grands groupes de grande distribution cherchent désormais à ne pas « prendre de retard » plutôt que de devancer leurs concurrents. Aujourd’hui, les consommateurs, qui viennent en hypermarchés, ont de plus en plus de mal à supporter l’attente en caisse, alors tous les hypermarchés s’assurent de rendre cette attente la plus agréable possible avec le Wi-Fi, la 4G, … Un petit changement qui participe à cet élan.Le digital a explosé et révolutionné la Grande distribution. Certains prétendent que les courses sur Internet font gagner du temps, alors qu’une étude de Nielsen démontre que les courses en ligne occupent les consommateurs pendant 1h22 contre 1h29 en hypermarché. Le temps n’est donc pas un argument, même si on ne mesure pas le temps passé dans les transports. Pas sûr, que la demi-heure passée dans les bouchons pour se rendre à l’hypermarché soit un élément bénéfique pour les magasins physiques.

Le drive a la côte et en 2016, les ventes se sont envolées de 12.2 %. Tout est donc fait pour proposer une expérience innovante et plaisir pour le consommateur. En France, 62 % des français ont déjà utilisé les caisses automatiques, et ce succès motive les acteurs de la distribution qui proposent déjà des expérimentations avec des points de vente sans caisses. D’autres préfèrent imaginer des systèmes de réservation de son passage en caisse avec son Smartphone.

On comprend que l’attente en caisse reste une des priorités des hypermarchés. Mais tous les commerces doivent avant tout développer de nouveaux services et offrir de nouveaux avantages aux clients pour les faire venir en magasin. Les tests laissent apparaitre le visage de la distribution de demain. L’enseigne Boulanger propose dans son magasin de Wasquehal (59) de pouvoir tout essayer, alors que l’enseigne Franprix (groupe Casino) a séduit en proposant dans tous ses magasins de presser ses oranges devant les clients. Un succès inespéré.

Des étiquettes ou des caddies intelligents et capables de communiquer, des services de plus en plus personnalisés en magasin, des expériences uniques et originales (réalité augmentée, …) il existe bien des pistes pour imaginer les hypermarchés de demain.

Et selon vous, quelles seront les principales innovations dans les mois à venir ? Quel serait selon vous le changement à apporter ?

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. messaouden dit :

    Il existe des problématiques différentes en GSA et GSM. Les comptes de la nation sur le commerce sont forts instructifs.
    L’évolution des Hypers sera fera au rythme des créations et renouvèlement c’est cela qu’il faut observer maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *