L’agriculture accumule les victoires la rapprochant un peu plus de la …défaite !

La « victoire » (en demi-teinte) des éleveurs face à Lactalis a peut-être donné des idées aux autres paysans de France. La semaine passée, les éleveurs bovins ont donc haussé le ton en commençant par faire sentir leur énervement à la première enseigne de distribution française. Avant même le début des opérations, les paysans avaient savamment préparé leur communication, en faisant savoir à la population que le géant de la distribution sous-payait la viande bovine française.

Il suffit d’ajouter à cela le timing (Carrefour a commencé son mois anniversaire) et les opérations (blocage de parking, manifestations,) pour que Carrefour annonce vouloir aider les paysans français. Pas un mot sur la baisse de consommation de viande bovine de la population française. Toujours est-il qu’après avoir fait plié Carrefour, les paysans ont agi de même avec les autres distributeurs, qui n’avaient d’autres choix que de céder …

N’est-ce pas un danger de voir les revendications agricoles (aussi légitimes soient-elles) user et abuser des recettes nées du marketing promotionnel pour gagner le cœur de l’opinion avant d’agir ? Est-ce réellement ainsi, que l’agriculture française va réussir à surmonter les obstacles pour pouvoir faire face à la concurrence ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *