L’ambition de Walmart entre digitalisation, drive et bénéfices

Walmart, le leader mondial de la Grande Distribution, a confirmé ses fortes ambitions pour les années à venir en ce qui concerne la digitalisation de son activité. Le distributeur se sait parfaitement sous la menace d’Amazon et des Pure Player, qui commencent à s’intéresser de près au commerce traditionnel. Mais cette digitalisation des points de vente, indispensable aux ambitions de Walmart, ne se fera pas au détriment du réseau physique de magasins de l’enseigne, puisque le distributeur a d’ores et déjà fait savoir, qu’il allait ouvrir 1.000 drives supplémentaire avant 2019.

Une ambition démesurée pour Walmart

Lorsque Walmart s’engage, il ne fait donc pas les choses à moitié, d’autant plus que ces ouvertures de drive s’accompagneront de la digitalisation des points de vente (ou en tout cas de certains).  Tout ceci explique les prévisions de Walmart, qui prévoit une augmentation de son activité e-commerce de 40 % en 2019. Le patron de Walmart, Doug McMillon, expliquait ainsi à CNBC : « Nous combinons l’accessibilité de nos magasins avec l’e-commerce afin d’offrir à nos clients de nouveaux moyens de faire du shopping ». Cette explosion des ventes en ligne, adossée au redressement du commerce traditionnel, devrait, selon le groupe, permettre de faire croitre les bénéfices de l’ordre de 5 % à l’horizon 2019. C’est donc plutôt confiant, que le géant de la distribution entend affronter Amazon.

Et vous, pensez-vous que Walmart a les armes pour résister aux assauts des géants de la Toile ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *