Le bio est-il menacé par son succès ?

 

On sait que le marché bio attise les appétits de la Grande Distribution, et chaque enseigne teste des formats ou des expériences. Les acteurs historiques de la distribution bio, comme Biocoop notamment, redoutent cette arrivée massive des géants de la distribution.

Pourtant, le premier distributeur bio en France est …. Carrefour, qui affiche un CA de 1.23 milliard d’euros devant Biocoop donc.  Et la Grande distribution entend bien aller plus loin. Carrefour a déjà annoncé l’ouverture de 2.000 magasins de proximité bio, Auchan a inauguré son premier magasin bio en novembre, Leclerc a des ambitions fortes avec son « Village Bio » …..Même les industriels accompagnent cette tendance forte de la consommation d’aujourd’hui.

Les spécialistes du bio savent qu’ils vont souffrir dans les années à venir, puisque la Grande Distribution a des moyens colossaux pour s’attaquer à ce marché. Claude Gruffat, le président de Biocoop, le sait :   « On craint bien sûr une baisse de nos ventes, c’est une évidence, le marché va se partager« . Cette coopérative, leader « historique, affiche un CA de 1.1 milliard d’euros et Monsieur Gruffat veut défendre sa vision du marché : « Notre rôle est de maintenir une agriculture bio paysanne et de proximité basée sur le commerce équitable. Nous défendons une bio de cohérence, c’est notre valeur ajoutée (…) Le risque avec la grande distribution est de voir se développer une agriculture bio industrialisée et productiviste« .

 

Cette crainte de voir se déliter l’âme même des produits bio se retrouvent chez d’autres spécialistes comme chez Léa Nature. Il n’est donc pas étonnant que ces acteurs spécialisés souhaitent mettre en place un label français AB plus exigeant pour défendre le marché bio, initiative peu soutenue (mais est-ce surprenant ?) par la Grande Distribution.

 Et vous, considérez-vous que le succès du marché du bio soit un danger en soi ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *