Quand Leclerc rencontre Auchan, une belle histoire…

C’était un rendez-vous d’un club d’affaires comme il s’en passe tant. Et pourtant, la dernière réunion du Flandres Business Club à Marcq en Baroeul a permis de retrouver ensemble Gérard Mulliez et Michel-Edouard Leclerc.

Le président des centres Leclerc et e fondateur de la dynastie Auchan ont pu offrir le visage d’une complicité même si la rivalité n’était jamais loin.

«  J’étais petit mais je me souviens de la visite de Gérard Mulliez à la maison, à Landerneau. Il cherchait sa voie, mes parents lui ont donné je crois beaucoup de confiance. Il avait les yeux pétillants  ». C’est ainsi que MEL raconte la visite de ce jeune homme (Gérard Mulliez n’a encore que 30 ans) à un épicier engagé dans la lutte pour le pouvoir d’achat. C’est Gérard Mulliez qui raconte la suite : «  Chez lui, ton père avait demandé à parler au téléphone au général de Gaulle, il voulait impressionner Gérard Mulliez. Il m’a dit ensuite, Mulliez, avec tes yeux bleus, tu vas réussir. Mais te laisse pas rouler par tes fournisseurs et là il me donne ses factures pour que je les recopisse à la main ! C’était fantastique ! La photocopieuse n’avait pas encore été inventée…  ».

Les deux hommes ont poursuivi ces échanges multipliant humour et propos sur la Grande Distribution pour le plus grand plaisir des observateurs. Lorsque MEL expliquait : « Gérard a su façonner un esprit de conquête au sein de ses équipes et mon père était admiratif, ce qui ne les empêchait pas de se tirer la bourre  », Gérard Mulliez lui répondait : Je l’ai dis à Macron qu’il faut aider le commerce. C’est un élève des Jésuites, comme moi je l’ai été pendant une petite année. Moi, je crois aux Jésuites

Une belle rencontre, qui a mis en avant deu enseignes phare de la grande distribution française, avec une « pointe de nostalgie », car tous savent bien que la Grande Distribution ne sera plus ce qu’elle était et que les prochains mois verront une évolution naturelle vers une forme plus orientée multicanale ….

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *