Lidl à la conquête du marché chinois

En Chine, Lidl préfère se concentrer sur une e-boutique créée sur Tmall, une plateforme chinoise, appartenant à Alibaba. Le distributeur allemand proposera ses marques propres, principalement des céréales et des produits secs, dont les chinois sont friands.

Aldi avait opéré le même choix depuis quelques semaines, et il faut dire qu’Alibaba a déjà séduit d’autres distributeurs plus traditionnels, comme Costco, Metro ou Sainssburry’s. Il est fort probable que d’autres, dont les enseignes françaises, se laisseront tenter à leur tour dans les semaines et les mois à venir…

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *