Lidl, quand une émission ruine des années de communication

 

Décidément, Lidl peut regretter cette soirée du 26 septembre. Depuis des mois, voire des années, le discounter allemand s’efforce de changer son image. Et une émission vient ruiner ces efforts, d’autant plus que près de 4 millions de téléspectateurs ont pu s’effrayer de ces méthodes d’un autre temps.Si Lidl avait été élu enseigne préférée des français, cet amour devrait souffrir de ce coup de canif à l’image du distributeur allemand. Les réseaux sociaux se sont également emparés de ce reportage, et depuis la diffusion de ce dernier, les réactions d’employés (actuels ou passés) se multiplient.

Lidl avait senti le vent tourner avant même la diffusion. Si l’enseigne a accepté d’ouvrir ses portes à Cash Investigation, le groupe s’est fendu d’une note interne dans laquelle l’enseigne déclarait à ses employés de devoir prendre du recul par rapport aux résultats.

Lidl a aussitôt essayé d’éteindre ‘incendie en publiant un communiqué après coup. Le distributeur d’Outre Rhin y explique : « La perception du management au sein de notre entreprise s’améliore »

Certains syndicats appellent à la grève dans l’entreprise, mais on ne sait pas l’ampleur que va prendre ce mouvement. La seule certitude réside dans le fait qu’à l’avenir, Lidl, une enseigne friande de dépenses publicitaires, décidera très probablement de réduire sa confiance à France Télévision.

Et vous, quel est votre avis sur le sujet ? Lidl, vous fréquentez ou pas ? Et demain ?

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Antoine dit :

    Je trouve que ce type de management par la peur doit cesser et que Lidl montre a quel point l’emission reflête la vérité, puisque maintenant on fait la chasse aux lanceurs d’alertes qui ont sourcés Cash Investigation. Ce sont des méthodes et une ligne directrice qui méritent largement d’être dénoncées!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *