Les marges de Carrefour s’effondrent en France en 2017

 

 

C’est à Alexandre Bompard, le nouveau président de Carrefour, qu’il est revenu la tâche d’annoncer les résultats du groupe pour le 1er semestre 2017. Un résultat opérationnel en France, qui chute de 36 % a amené le nouveau boss à s’engager pour un grand plan de transformation du groupe.

Alexandre Bompard et Pierre-Jean Sivignon, le directeur financier, ont tenu à défendre ces mauvais résultats lors d’une conférence téléphonique.

« Il faut accélérer la transformation digitale du groupe, la frontière entre online et offline disparaissant peu à peu, a lancé Alexandre Bompard. Mais également apporter une nouvelle vie dans nos hypermarchés, qui ont besoin d’être réorganisés et adaptés à l’évolution des comportements du consommateur. »

Même s’il ne peut pas être tenu pour responsable, Alexandre Bompard s’est néanmoins efforcé de souligner les efforts, qui vont être entrepris. Les investissements seront moins conséquents en 2017 que prévus (2.2 milliards d’euros contre 2.4 initialement prévus.

Une baisse néfaste en termes d’image

 

Cette baisse du ROC (-12.1 pour le groupe Carrefour et – 36.1% pour la France) a entraîné une baisse conséquente du cours de bourse. Pour expliquer cette contreperformance, Carrefour met en avant ses efforts pour se maintenir dans la guerre des prix mais aussi la difficulté à redresser les anciens magasins Dia.

 

 Les résultats de Carrefour pour le 1er semestre 2017

 

Les résultats de Carrefour au premier semestre 2017

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *