Metro confirme, 2017/2018 sera une belle année. Intox ou optimisme aveugle ?

 

Alors que le groupe allemand de distribution, Metro, connait de lourdes difficultés en Russie, il a conformé ses prévisions de croissance pour cette année. Cela n’a pas empêché le titre de dévisser en bourse. Sur le premier trimestre de son exercice comptable 2017-2018 (en réalité le dernier trimestre 2017), le groupe a enregistré un bénéfice avant intérêt, impôt et amortissements (Ebitda) de 608 millions d’euros, ce qui constitue une bonne nouvelle alors que les prévisions tablaient sur un résultat de 569 millions d’euros.En Russie, sur la même période, la filiale russe voit ce résultat dégringoler de près de 11 % à 108 millions d’euros. La vente de ses magasins « cash and carry » en Russie a ainsi reculé de 9 %.Tout cela n’empêche pas le groupe de garder un certain optimisme pour cet exercice fiscal. Les prévisions tablent sur une augmentation (légère) des ventes et une progression de l’Ebitda d’environ 10 %.

Outre ses hypermarchés Real en Allemagne, Metro s’active dans ses activités de grossiste dans près de 35 pays. Alors d’après vous, l’année sera-t-elle aussi faste que prévu pour Metro ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *