Le meuble aussi souffre de la crise

 

On savait déjà que le marché de l’immobilier souffrait de la crise et on a désormais la confirmation (on s’en doutait, mais bon cela va toujours mieux avec les données chiffrées) que le secteur du meuble n’échappe pas à la règle. 2012 marque un coup de frein à la progression de ce secteur. Pire, l’année dernière aura vu un recul des ventes à 9.54 milliards d’euros (-3%) même si les professionnels se félicitent de leur bonne résistance. En cause donc le recul du marché immobilier. Avec moins de logements neufs sortis de terre, ce sont donc les emménagements et mes déménagements qui plongent également entraînant la baisse des besoins en termes de meubles. Si les premiers mois de l’année ont permis de stabilisé les ventes, la baisse s’est accentuée au cours de la seconde période de 2012. Si 87.5 % du marché passe par les enseignes spécialisées, cette hégémonie pourrait souffrir avec l’arrivée du géant Amazon, qui s’apprêterait à ouvrir un magasin de meubles en ligne. Une mauvaise nouvelle supplémentaire donc, d’autant plus que les prévisions sur l’immobilier ne sont guère rassurantes pour 2013.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *