Nouveau recul pour l’enseigne LDLC

LDLC, le spécialiste des produits high tech, enregistre une légère baisse de son activité au 1er semestre 2017 en affichant 215.5 millions d’euros soit un recul de 2.5 points. Après un décevant -3.3 % au premier trimestre, LDLC finit en effet le second trimestre à -1.9 % à 114.7 millions d’euros pour le second trimestre. Le patron du groupe, Olivier de la Clergerie veut néanmoins rester optimiste :   « Notre deuxième trimestre enregistre une amélioration par rapport au premier trimestre, mais l’activité BtoC reste sensiblement pénalisée par la hausse forte et continue du prix des composants mémoire qui touche essentiellement les prix des barrettes mémoire et disques SSD depuis déjà plusieurs mois. Le chiffre d’affaires de nos magasins est une nouvelle fois en croissance et le nombre d’ouvertures devrait s’accélérer au deuxième semestre avec d’ores et déjà 6 à 8 ouvertures envisagées à ce jour ».

LDLC toujours fidèle à ses ambitions ?

 

Les points de vente physique, 26 à ce jour, continuent de progresser avec un CA de 24.1 millions d’euros sur le premier semestre (contre 20.2 millions d’euros en 2016) mais seront-ils suffisants pour conforter les ambitions affichées de LDLC. Le groupe, même si il admet qu’il sera encore confronté à ces hausses de prix dans les mois à venir, attend beaucoup des fêtes de fin d’année. Faut-il rappeler, que LDLC compte dépasser le milliard de CA en 2021 ? Le pari semble plus que jamais ambitieux et risqué …

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *