Le panier des essentiels, quand le Politique veut organiser les courses

A l’initiative du secrétaire d’Etat au Commerce et à la Consommation, Frédéric LEFEBVRE, les distributeurs (à l’exception du hard discount) ont accepté cette idée d’un « panier des essentiels » . S’engageant à des prix « abordables » sur ces produits, les 8 distributeurs (AUCHAN, CARREFOUR, SYSTEME U , MONOPRIX, CORA, CASINO, INTERMARCHE et LECLERC) se sont mobilisés, pour que ce panier soit disponible dès le 6 avril dans la moitié des magasins, et dans la totalité du réseau avant la fin du mois.

Proposer des produits de qualité à des prix raisonnables, telle se veut être la philosophie du projet, dont le suivi et le contrôle sera assuré par les agents de la D.G.C.C.R.F. (Direction générale de la Concurrence, de la consommation  et de la Répression des Fraudes). Jouant son rôle de défenseur du pouvoir d’achat, le secrétaire d’Etat a donc été rejoint par ces enseignes, qui y voient, pour certains, un moyen de redorer leur image prix (et par conséquent leur notoriété).

Il sera intéressant de faire le point sur cette nouvelle mesure, dans la mesure où les grands groupes de distribution ne cessent de nous avertir d’une inflation à venir suite à l’augmentation du prix des matières premières. (Même si l’organisation des nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, F.A.O., estime que les prix des denrées alimentaires a baissé de 2.9 % en mars 2010, elle souligne aussi la hausse de ces mêmes denrées de 37 % sur un an).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *