Quand les paysans prennent le pouvoir sur les supermarchés

 

Si tous les acteurs de la Grande Distribution sont réunis pour des Etats Généraux de l’alimentation en France, il ne faut pas croire que tous les paysans sont restés inactifs face à la Grande Distribution.  Ainsi, depuis décembre 2016, un supermarché révolutionne les habitudes du secteur. Devant le stress des négociations et des marges qui ne cessent de s’effriter, les agriculteurs se sont en effet réunis pour gérer leur propre supermarché.C’est pour apporter une solution innovante, que 35 paysans se sont alliés à Colmar pour racheter un magasin hard-discount et le transformer en un supermarché sobrement et naturellement appelé Cœur Paysan.

 

Un supermarché géré par les agriculteurs, une action qui fait sens

 

Sur 400 m2, Cœur paysan ressemble à un supermarché classique avec 1.000 références, sauf que chaque produit est issu d’une exploitation de la région. Un circuit court, qui a déjà séduit de nombreux consommateurs. Le paysan reste propriétaire de sa marchandise tant qu’elle n’a pas été vendue et il décide lui-même des quantités à vendre mais aussi du prix de vente au consommateur.

 

Pour que l’enseigne puisse être viable, le supermarché applique une marge sur ces produits, marge comprise entre 22 et 32 % (là où la Grande Distribution applique une marge de 33 à 66 %). Quelques fruits viennent bien d’Italie, mais dans la majorité des cas, les produits sont locaux et estampillés bio en plus….

Le magasin Cœur Paysan accueille déjà près de 400 clients par jour, de quoi donner des idées à d’autres paysans.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *