PDG de Carrefour, chronique d’un départ annoncé

 

L’info a été dévoilée par BFM Business et concerne la direction de Carrefour. Selon la chaine télévisée, les actionnaires principaux du groupe, à savoir la famille Moulin et Abilio Diniz (le brésilien, entré au capital en 2014, détient 8.05 % des actions depuis le printemps 2016), préparent la succession de Georges Plassat, dont le mandat de PDG court jusqu’en mai 2018 sans possibilité pour lui (faute de limite d’âge dépassée) de s’autocuccéder.

Carrefour

Un changement de PDG en préparation chez Carrefour

L’actionnaire principal, la famille Moulin (propriétaire des Galeries Lafayette) détient 11.51 % du capital et 15.33 % des droits de vote. A en croire les infos de BFM Business, des tensions existeraient entre Georges Plassat, pourtant disposé à l’anticipation de son départ, et Philippe Houzé, président du directoire des Galeries Lafayette et représentant de la famille Moulin au conseil d’administration de Carrefour.

Toujours est-il qu’un successeur pourrait être nommé et co-gouverné jusqu’au départ du PDG actuel. Si le successeur devait être nommé en mai prochain lors de la prochaine assemblée générale, on peut supposer que M Plassat serait alors doucement poussé vers la sortie. Pourtant, ce dernier n’a pas démérité. Arrivé en 2012, alors que l’action Carrefour était tombée sous la barre des 15 euros, il a réussi à redresser la barre puisqu’en 2015, elle dépassait les 30 euros. Certes, depuis plusieurs mois l’action plafonne entre 20 et 25 euros, mais le PDG actuel ne semble pas avoir démérité.

Reste alors à savoir quelle sera l’attitude des actionnaires historiques de Carrefour à savoir le groupe Arnault (8.95 % du capital et 11.92 % des droits de vote à fin 2015) et Colony Capital (5.23 % du capital et 7.70 % des droits de vote). Les prochaines semaines risquent d’être explosives chez Carrefour.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *