PDM 2018 première période, une nouvelle année prometteuse !

 

Et c’est reparti pour les études mensuelles des parts de marché en Grande Distribution livrées par Kantar Worldpanel. La première période (la P1 du 25 décembre 2017 au 21 janvier 2018) a livré ses secrets même si on ne constate aucune révolution en ce début d’année. Ce début d’année est marqué par un recul des dépenses des consommateurs (-2.1 %).Intermarché commence l’année 2018 comme les Mousquetaires ont terminé 2017, en progressant de 0.5 point. Certes, les promotions des indépendants, dont celles qui ont déclenché les émeutes liées au Nutella, ne sont pas étrangères à cette progression. Avec son enseigne discount Netto, Intermarché s’affiche donc en ce début d’année à 14.8 % de parts de marché. Et cela promet une belle seconde période, puisque « les 4 semaines les moins chères » du distributeur a commencé le 16 janvier seulement et qu’elles s’étendent sur la P2, dont les résultats confirmeront la bonne tendance d’Intermarché, initiée il y a près d’un an.

En se hissant à 5.5 % de parts de marché (+ 0.2 point sur la période), Lidl confirme aussi sa bonne forme du moment, même si les gains s’expliquent principalement par une fidélisation accrue et une pression média jamais vie. Les hypermarchés Géant Casino connaissent la même progression (+0.2 point) à 2.8 % de part de marché. De son côté, Super U progresse de 0.1 point (10.4 % de PDM)  exactement comme Aldi (+0.1 point à 2.4 % de PDM)

Les 3 acteurs majeurs (Leclerc, Carrefour, Auchan,) ne sont pas cités par le panéliste. D’après le magazine Linéaires, l’étude démontre néanmoins un recul de 0.1 point (21 % de PDM) pour Leclerc et de 0.3 point pour Carrefour (20.6 %).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *