PICARD passe à tâble !

On connaissait déjà l’enseigne PICARD pour la commercialisation de produits surgelés.  Mais on savait aussi que l’enseigne restait un des noms les plus appréciés des consommateurs. Dans un marché du surgelés légèrement atone (-0,7% en 2014, +0,6% en 2015) et pour faire face au succès constant du snacking (mais aussi pour contrecarrer les ambitions de certains nouveaux-venus), PICARD se lance dans cette nouvelle aventure du snacking.

Des points de vente ou des snacks pour PICARD ?

Partant du constant que le snacking reste à la mode et devrait encore gagner de l’importance, PICARD a décidé de prendre le taureau par les cornes. Le cabinet d’études Xerfi a en effet que ces produits « prêts à manger » avaient progressé de 3 % entre juillet 2014 et juin 2015 dans les grandes surfaces. Et cette belle forme ne devrait pas se démentir avec, selon le même cabinet, une croissance de 4% par an en moyenne à l’horizon 2018« .

Depuis 2013, PICARD propose ces propres plats à réchauffer au micro-ondes pour des déjeuners pas chers. Présente dans 262 des 962 magasins de l’Hexagone, cette gamme représente déjà 15 % du chiffre d’affaires de ces magasins PICARD.

Le 26 octobre, PICARD a donc ouvert un espace restauration dans un magasin parisien. 20 places assises et des micro-ondes permettent aux clients de consommer les produits PICARD. Dans quelques jours, le 12 décembre, ouvrira un second espace test, qui ressemblera plus à une véritable offre de restauration avec une offre de salades, de soupes et/ou de viennoiseries. Et aux 10 places assises s’ajouteront, avec les beaux jours, les 35 places de la terrasse.

Un test, qui sera suivi de près par PICARD mais aussi par la concurrence, même si d’autres enseignes, comme Monoprix, se sont déjà lancés dans ce genre d’expérimentation. D’autre part, PICARD a également annoncé sa nouvelle politique, visant à installer des distributeurs automatiques dans les entreprises, afin de proposer des formules déjeuners prêtes à consommer.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *