Quand l’Etat s’attaque à la Grande Distribution

On en parle depuis plusieurs semaines maintenant. Mais c’est désormais une confirmation, le gouvernement entend bien faire respecter la loi et les acteurs de la Grande Distribution sont dans le collimateur du gouvernement.

On se souvient des assignations adressées à Intermarché ou encore à Système U depuis le début de l’année 2015. C’est désormais au tour de Casino d’être dans la ligne de mire de cette nouvelle politique des belles ambitions.  Stéphane le Fol, ministre de l’Agriculture et porte-parole du gouvernement, a laissé entendre que Casino devrait bientôt être traîné devant les autorités compétentes.

Entendu par les députés sur les difficultés des producteurs porcins notamment, M Le Fol a désigné donc le prochain distributeur à subir les foudres du gouvernement depuis le 1er janvier. Cela a également permis au ministre de préciser, qu’une réflexion était en cours sur les promotions de ces acteurs de la Grande Distribution. Doit-on rapprocher ces déclarations des manifestations de colère, exprimées par de nombreux éleveurs porcins et ovins.

Mais ces mêmes éleveurs ont fait entendre leur voix, dénonçant leur mort lente et soulignant les marges trop élevées pratiquées par ces mastodontes de la distribution, qui seraient selon eux à l’origine de leurs difficultés.

Alors, période électorale oblige (le problème étant de savoir de quelle échéance nous parlons ? Les régionales ou les présidentielles, qui semblent avoir « officieusement » commencées), le gouvernement se fait compréhensif de ce monde ouvrier qui souffre face à cette grande distribution, qui rit ? Le cliché est trop ridicule, et pourtant….

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *