WALMART en ordre de marche pour les batailles à mener

On le sait désormais mais Amazon étend sa zone d’activité en dépassant désormais les seules frontières du e-commerce. Le leader mondial de la Grande Distribution, Walmart, n’entend pas se faire distancer ni même attaquer sur son terrain de chasse, et Walmart a même décidé de combler son retard en matière d’e-commerce.

 Le e-commerce, nouveau cheval de bataille de Walmart

 

En 2017, Walmart aura énormément investi dans le e-commerce et cela se ressent sur son CA en ligne, qui a progressé de 50 % au 3ème trimestre contre 63 % au cours du 1er trimestre et 60 % pour le second. Preuve de cette accélération, le e-commerce devrait peser pour 3.2 % de l’activité du groupe en 2017 contre 2.5 % en 2015. Il reste encore du chemin à parcourir, mais Walmart semble bien décidé à accélérer en la matière.

 

Pour consolider ses ambitions, Walmart achète à tout va sur la Toile, et le montant de ces investissements devrait dépasser les 500 millions de dollars en 2017. A côté de ces rachats, Walmart mise aussi sur les partenariats tous azimuts, comme ceux signés notamment avec Google.

 

Du e-commerce au multicanal, les nouvelles ambitions de Walmart

Mais Walmart a également compris, que l’avenir serait multicanal, et il ne délaisse pas ses ambitions pour ses innombrables points de vente. La livraison gratuite, la livraison en un temps record, les employés embauchés comme livreurs, … les expérimentations se multiplient.

Toujours en matière d’ambitions, le groupe a également déjà annoncé l’ouverture de 1.000 drives supplémentaires d’ici …2019. Bref Walmart fait feu de tout bois et entend bien faire plus que résister face aux ambitions toutes aussi démesurées d’Amazon.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *